Archives de catégorie : Travaux

Notes à propos des travaux, voirie, bâtiments, … dans Mennecy

Mennecy: la rénovation des Orangeries coûtera 374.000€ de plus que prévu

Vu sur un courrier envoyé aux élèves du conservatoire et sur Facebook, la travaux de rénovation des Orangeries commencent. Ils étaient indispensables, c’est une bonne nouvelle.

Cependant, nous avions vu venir arriver cette bonne nouvelle au conseil municipal avec 3 délibérations adoptant des conventions de PUP sur 3 opérations immobilières dans la ville.

Rappelons qu’une convention de PUP est une exonération de taxe d’aménagement, remplacée par une convention de financement d’équipements estimés indispensables avec l’arrivée de ces nouveaux logements. Ces financements doivent être proportionnels à l’usage que ces futurs habitants en feront.

On constate donc que la rénovation des orangeries était estimée alors à 994.850€, à comparer aux 1.369.000€HT annoncés par le maire, soit une différence de 37,6%
C’est un cadeau qui a été fait à ces 3 promoteurs, en sous estimant le coût de l’investissement auquel ils doivent contribuer.
Ces 37,6% appliqués au montant des 3 PUP représentent un cadeau de 102.110€HT sur la part « Orangeries » de ces 3 PUP

Le montant des 3 PUP que j’affiche ici est supérieur à celui annoncé par le maire car je crois que l’opération « Centre Ville2 », située rue de La Sablière, juste à côté du terrain rendu libre par des démolitions, a été annulée. Mais le PUP ne l’a pas été formellement par une délibération passée au conseil municipal. Il m’est donc difficile d’être affirmatif.

Retenons aussi que les PUP à Mennecy ont toujours été largement inférieurs à ce qu’aurait été la taxe d’aménagement si elle n’avait pas été supprimée pour ces opérations. La « remise » accordée aux promoteurs est variable selon les opérations. Mais si on l’estime dans une fourchette de 30 à 50%, les 1.489.500€ de ces 3 PUP auraient été compris entre 2.128.000€ et 2.979.000€. La ville a donc offert à ces 3 promoteurs 640.000€ à 1.500.000€.

Cela ne concerne pas que les orangeries, il y a d’autres investissements dans ces 3 conventions de PUP, mais le cadeau est important au regard des impôts que nous payons à la ville, soit 11.000.000€/an.
Lire la suite

Publié dans Finances, Mennecy, Travaux, Urbanisme | Tagué , , , , | 2 commentaires

Suppression du PN20: le projet du département

Cliquez sur l’image pour ouvrir le PDF

Le département de l’Essonne a fait des études de faisabilité de suppression de tous les passages à niveau en Essonne qui n’étaient pas encore l’objet d’un projet de suppression.

Parmi ceux-ci, le PN20, sur l’itinéraire de Mennecy à Echarcon. C’était même devenu une option du projet de suppression du PN19, on voyait le projet PN20 esquissé sur les documents de la déclaration d’utilité publique du PN19 (déclarée en janvier 2008). De mémoire, cette option était évaluée à 8 millions d’euros. La suppression du PN19 a coûté 27 millions d’euros pour la déviation et le pont-rail, il faut y ajouter le changement du tablier du vieux passage souterrain, le démontage du PN19, la création des 2 nouvelles rampes d’accès aux vieux passage souterrain pour un montant de presque 4 millions d’euros.

Le projet proposé dans cette étude de faisabilité est devenu impossible. Le département a en effet, dans sa grande sagesse, étendu le périmètre des espaces naturels sensibles sur les anciennes voies qui desservaient l’ancienne papeterie d’Echarcon. C’est un espace très naturel. Le projet se faufilait entre l’emprise actuelle du chemin de fer d’une part,et l’ancienne chaufferie de la papeterie et la décharge de produits toxiques confinées au bord du marais. Le statut d’espaces naturels sensibles permet de confiner ces horreurs sous une chape administrative redoutablement efficace. Quant à l’adjectif « naturel », il est très artificiel.

Bref, cette suppression est devenue impossible. Elle serait cependant nécessaire si, comme l’exige le maire de Mennecy, il faut soulager l’A6 et le RD153 avec la traversée d’Echarcon. En 2008, le trafic routier était évalué à 1200 véhicules par jour en moyenne sur un an. Maintenant, si on estime que le trafic serait comparable à celui des petits ponts d’Ormoy, il s’agirait de 10.000 véhicules par jour.

Le coût de l’investissement à faire serait supporté par la commune de Mennecy. La CCVE n’a pas de voirie intercommunale dans ces compétences, et le département explique déjà assez souvent que les 1600km de routes qu’il possède sont lourdes à entretenir et à rénover.
Lire la suite

Publié dans CCVE, Mennecy, Transports, Travaux | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Desserte du Val d’Essonne: un point sur le projet

Desserte du Val d’Essonne: un point sur le projet

La desserte du Val d’Essonne, c’est une déviation du RD191 qui contourne Mennecy par le sud, pour relier Ballancourt, à proximité de la « ferme Voltaïque », à l’autoroute A6 sur l’échangeur du Coudray Montceaux.

Une réunion pour faire le point de ce projet a été organisé par le maire de Chevannes le 14 novembre. Le compte-rendu vient d’être envoyé à tous les participants et il est en ligne.

L’ensemble des documents relatifs à ce projet, y compris ce CR de la réunion du 14 novembre, sont en ligne à cette adresse:

https://rd191.wordpress.com/
Lire la suite

Publié dans CCVE, Environnement, Essonne, Etat-Préfecture, Mennecy, Transports, Travaux | Tagué , | Laisser un commentaire

Arrêté de fermeture définitive du pont d’Echarcon aux véhicules légers

Arrêté de fermeture définitive du pont d’Echarcon aux véhicules légers
L’arrêté a été pris le 3 décembre et il a été enregistré à la préfecture. Ce n’est plus un arrêté temporaire, il n’a pas de date limite.

La circulation reste ouverte aux piétons, cyclistes, motos. Ce n’est pas cité, mais je pense que rien ne s’oppose au passage des chevaux et des troupeaux de vaches, de moutons, de chèvres, voire d’oies.

Mais les voitures, les camions et les bus ne peuvent plus y passer.

Lire la suite

Publié dans Etat-Préfecture, Mennecy, Transports, Travaux | Laisser un commentaire

Mennecy: les prochains chantiers immobiliers

Mennecy: les prochains chantiers immobiliers
Les chantiers sont déjà nombreux, ce n’est pas fini, d’autres s’enchaineront. On peut consulter le panneau d’affichage de la mairie Monique Saillet régulièrement, pour voir les avis de permis de construire accordés. Mais on peut aussi lire les CR des séances de conseil municipal et tenir la liste des projets.

Pratiquement tous les projets de logement collectif bénéficient d’une exemption de la taxe d’aménagement, en échange d’une convention de financement d’équipements estimés nécessaires avec l’arrivée des nouveaux habitants du projet.

Il y a peu d’exceptions à ces exemptions. La seule que je connais est le projet du groupe Pichet, à l’extrémité de l’avenue Darblay. Il est constitué d’une résidence « sénior » et de quelques logements sociaux. Le total représente 132 logements.

Cliquez sur l’image pour ouvrir le PDF

Il y a 849 logements sur cette liste. Ceux des opérations « Clos Renault » et « Chemin aux Chèvres » sont construits. J’estime que 250 sont construits à la « Remise du Rousset » (l’écoquartier). Il faut y ajouter les 132 du groupe Pichet et, dans quelques jours, 140 du « secteur gare » (à la place de Gade). On arrive alors à 802 logements certains, livrés dans 2 ans au maximum.

Il y a d’autres opérations qui mijotent. Nous avons vu un « périmètre de PUP » sur le terrain au coin Cézanne/De Gaulle, un terrain de plus de 7000m2 qui permettrait de construire 120 logements au bas mot.
L’ancien siège de la CCVE est toujours à vendre, avec un projet maintenant caduc de 50 logements.
Radio Trottoir laisse aussi entendre qu’un projet s’ébauche à la place de l’ancienne trésorerie et, surprise, du bureau de poste. Comptons une centaine de logements.
Enfin, la nouvelle gendarmerie apportera une bonne trentaine de logements en interne et une douzaine de maison alignées de cette nouvelle gendarmerie jusqu’à la rue Champoreux.
Rue de l’Abreuvoir, sur l’ancien terrain de Renault, le découpage des parcelles est achevé et permet de construire 20 à 30 logements.
Plus diffus, les bruits de Radio Trottoir évoquent aussi des projets qui consistent à démolir des maisons individuelles pour les remplacer par un immeuble collectif. Il s’agit typiquement de remplacer 4 pavillons par une cinquantaine de logements. Des promoteurs font des offres alléchantes dans le secteur entre l’avenue Darblay et la rue de La Fontaine ou encore entre la rue Canoville et la voie de Chemin de fer.

Ces « ébauches » représentent déjà plus de 300 logements à ajouter peut-être aux 802 dont la construction est certaine aujourd’hui.

La densification de Mennecy va se poursuivre de nombreuses années encore, que ce soit pour les logements ou pour le trafic routier.
Lire la suite

Publié dans Mennecy, Travaux, Urbanisme | Tagué , , | Laisser un commentaire