Mennecy: les prochains chantiers immobiliers

Les chantiers sont déjà nombreux, ce n’est pas fini, d’autres s’enchaîneront. On peut consulter le panneau d’affichage de la mairie Monique Saillet régulièrement, pour voir les avis de permis de construire accordés. C’est fastidieux et les avis sont retirés  de l’affichage après quelques semaines. Mais on peut aussi lire les CR des séances de conseil municipal et tenir une liste des projets.

A Mennecy, pratiquement tous les projets de logements collectifs bénéficient d’une exemption de la taxe d’aménagement, en échange d’une convention de financement d’équipements estimés nécessaires avec l’arrivée des nouveaux habitants du projet. Ces exemptions sont adoptées par le conseil municipal. Elles sont en moyenne nettement infrieures à ce qu’aurait été la taxe d’aménagement à 20%.

Il y a peu d’exceptions à ces exemptions. La seule que je connais est le projet du groupe Pichet, à l’extrémité de l’avenue Darblay. Il est constitué d’une résidence « sénior » et de quelques logements sociaux. Le total représente 132 logements.

Voici la liste des projets exemptés de taxe d’aménagement. Cliquez sur l’image pour ouvrir le PDF

Il y a 849 logements sur cette liste. Ceux des opérations « Clos Renault » et « Chemin aux Chèvres » sont construits. J’estime que 250 sont construits à la « Remise du Rousset » (l’écoquartier). Il faut y ajouter les 132 du groupe Pichet et, dans quelques jours, 140 du « secteur gare » (à la place de Gade). On arrive alors à 802 logements certains, livrés dans 2 ans au maximum.

Il y a d’autres opérations qui mijotent. Nous avons vu un « périmètre de PUP » sur le terrain au coin Cézanne/De Gaulle, un terrain de plus de 7000m2 qui permettrait de construire 120 logements au bas mot.
L’ancien siège de la CCVE est toujours à vendre, avec un projet maintenant caduc de 50 logements.
Radio Trottoir laisse aussi entendre qu’un projet s’ébauche à la place de l’ancienne trésorerie et, surprise, du bureau de poste. Comptons une centaine de logements.
Enfin, la nouvelle gendarmerie apportera une bonne trentaine de logements en interne et une douzaine de maison alignées de cette nouvelle gendarmerie jusqu’à la rue Champoreux.
Rue de l’Abreuvoir, sur l’ancien terrain de Renault, le découpage des parcelles est achevé et permet de construire 20 à 30 logements.
Plus diffus, les bruits de Radio Trottoir évoquent aussi des projets qui consistent à démolir des maisons individuelles pour les remplacer par un immeuble collectif. Il s’agit typiquement de remplacer 4 pavillons par une cinquantaine de logements. Des promoteurs font des offres alléchantes dans le secteur entre l’avenue Darblay et la rue de La Fontaine ou encore entre la rue Canoville et la voie de Chemin de fer.

Ces « ébauches » représentent déjà plus de 300 logements à ajouter peut-être aux 802 dont la construction est certaine aujourd’hui.

La densification de Mennecy va se poursuivre de nombreuses années encore, que ce soit pour les logements ou pour le trafic routier.

N’oublions pas les 630 logements de la ZAC de la Plaine Saint-Jacques à Ormoy..

A propos Jean Féret

Conseiller municipal ... mel: jean.feret @ mennecy.net ... tel: 06 74 09 27 07
Cet article, publié dans Mennecy, Travaux, Urbanisme, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.