Echarcon: le maire résiste à la réouverture de son pont

Le maire d’Echarcon a décidé de fermer l’itinéraire Mennecy – Echarcon « direct » par l’avenue Darblay à Mennecy et la rue de la Montagne chez lui.

J’en ai parlé sur ce blog le 7 octobre en affichant l’arrêté qu’il a pris.

Le 10 octobre, nous avions un courrier de 3 élus très fachés contre le maire d’Echarcon, qui menacent d’aller au tribunal administratif et à la préfecture, j’en ai parlé ici aussi, en faisant remarquer que la CCVE a un SCOT et un PLD qui organisent le fonctionnement du territoire, et que dans ces documents, la route directe entre Mennecy et Echarcon est au plus bas dans la hiérarchie de la voirie, à peine au dessus d’un chemin vicinal et en tout cas pas faite pour assurer une fonction de transit intercommunale. Comme c’est une route communale, sur la commune d’Echarcon, le maire d’Echarcon est le seul à y organiser le fonctionnement. J’ai rappeler aussi la libre administration des communes, article 72 de la constitution. Et jusqu’à présent, Echarcon n’a pas été absorbée par Mennecy ou Ormoy, comme Courcouronnes à absorber Evry il y a quelques jours.

Voici la réponse du maire d’Echarcon, mise en ligne aujourd’hui, le 11 octobre. Cliquez sur l’image pour ouvrir le PDF

Dans ce courrier, le maire d’Echarcon cite l’excès de construction et l’excès de trafic automobile qui en découle. J’en avais parlé ici le 1er juillet 2018 à propos du bilan du SCOT entre 2006 et 2014, bilan présenté au conseil communautaire le 20 juin 2018.
Dans ce bilan, il est expliqué que Mennecy, Ormoy et Fontenay le Vicomte ont ou auront bientôt, plus de logements qu’attendu par la planification dans le SCOT.

Le SCOT de la CCVE vient d’être mis en révision et, coup de chance, les objectifs de production de logements dans la CCVE ont été diminués de 40%, passant de 400 à 270 logements/an. Mennecy, Ormoy et Fontenay Le Vicomte resteront donc longtemps en excès. J’en avais parlé ici le 30 juin 2018, à propos du nouveau SRHH de l’Ile de France.

Même si la première motivation de la fermeture du pont, son endommagement par le passage de camions trop lourds, semble maladroite, les arguments présentés aujourd’hui par le maire d’Echarcon sont solides et légitimes:

  • la route et les rues d’Echarcon ne peuvent pas supporter un tel trafic
  • c’est le maire qui a la responsabilité et le pouvoir d’organiser le fonctionnement des voies communales dont la fonction est la desserte purement locale
  • le SCOT et le PLD de la CCVE abonde dans son sens, ils sont opposables aux tiers, fussent ils bardés de titres et de mandats
  • Le SCOT et le PLD de la CCVE affirment qu’une traversée supplémentaire de l’Essonne est nécéssaire, dès 2007, et il n’a jamais été écrit que la CCVE y a renoncé ou que les ponts d’Echarcon doivent devenir cette traversée qui manque.

A propos Jean Féret

Conseiller municipal ... mel: jean.feret @ mennecy.net ... tel: 06 74 09 27 07
Cet article, publié dans CCVE, Mennecy, Politique, Transports, Travaux, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.