RER D et SA2019: l’Adumec publie un recueil de témoignages

Plus de 300 pages de témoignages recueillis sur les réseaux sociaux, le blog de la ligne D, le n° de téléphone ouvert à cet effet,…

Nous n’avons même pas réussi à les rassembler tous tant ils sont nombreux.

Comment croire alors aux messages d’autosatisfaction répandus par la direction de la ligne D et par les élus qui soutiennent cette restructuration? Ont ils emprunté une seule fois le RER?

Inutile de le leur demander, ils ont tous des véhicules de fonction ou des km remboursés. Mais au moins, ils peuvent lire ce recueil et vous pourrez leur demander ce qu’ils en retiennent.

Cliquez sur l’image pour ouvrir la page sur le site de l’Adumec.

Les associations RER Val de Seine et D- Très Insuffisant ont mené ce travail de collecte avec l’Adumec. Ce recueil est maintenant remis à la direction de la ligne D et à tous les membre du conseil d’administration d’IdF Mobilités. Il est diffusé peu à peu par voie électronique à tous les signataires des pétitions.

Publié dans Mennecy, Transports | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

RER D et SA2019: les chiffres de janvier 2019 sur notre branche

J’ai publié les chiffres de régularité de notre branche, pour janvier 2019, sur le site de l’Adumec:

http://adumec.fr/index.php/2019/02/02/sa2019-la-regularite-en-janvier-2019/

.

Ces chiffres sont mauvais, il n’y a pas eu un seul jour travaillé conforme aux promesses du SA2019: 90% de régularité sur toute la ligne.

Le nombre de trains supprimés reste inconnu, ils sont pourtant nombreux.

Le temps consacré à changer de train au milieu de son trajet reste inconnu pour SNCF. Son outil de mesure de la régularité ne sait pas inclure une correspondance obligatoire.

Et pourtant SNCF continue à exprimer sa satisfaction!

On y reviendra bientôt.

 

Publié dans Mennecy, Transports | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

ADUMEC: lettre d’information n°1 du 27 janvier 2019

L’Adumec envoit aujourd’hui sa première lettre d’information.

Cliquez sur l’image pour ouvrir le document.

Pour recevoir les prochaines lettres, déposez votre email dans la pétition en ligne sur le site de l’Adumec: http://adumec.fr

Publié dans Mennecy, Transports | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Carton rouge pour SNCF sur la ligne D

C’est la Une du journal Le Républicain de l’Essonne dans son édition du 24 janvier 2019

Un article où l’Adumec est citée illustre les difficultés grandissantes des galériens du RER D depuis le début de la mise en oeuvre du SA2019.

J’en parlais l’article précédent sur ce blog: les statistiques de ponctualité sont mauvaises. Ainsi, sur les 28 jours travaillés (hors vacances scolaires, jours fériés et WE) entre le 9 décembre et le 21 janvier, il n’y a que 3 journées qui se sont déroulées comme SNCF l’a promis.

SNCF doit respecter le contrat qu’elle a signé avec IdF Mobilités!

J’en parle sur un nouveau billet que je viens de publier sur le site de l’Adumec. Vous y verrez une liste d’arguments que nous expliquerons dans les prochaines réunions avec IdF Mobilités et avec SNCF.

Cliquez sur l’image pour ouvrir cet article sur le site de l’Adumec

Publié dans Mennecy, Transports | Tagué , , , | Laisser un commentaire

RER D et SA2019: quelle confiance dans les chiffres de SNCF?

J’étais hier soir aux voeux d’IdF Mobilités, en tant que président de l’Adumec.
Valérie Pécresse, présidente de IdF Mobilités, a fait un beau discours où, entre autres, elle a parlé des progrès de la ligne D grâce au SA2019.
Elle s’appuie pour cela sur les chiffres fournis par SNCF: la ligne D dépasse maintenant régulièrement 90% de régularité.

Voire…

Cette soirée a été très utile. Avec mon collègue président de RER D Val de Seine, nous avons eu de longues conversations avec la direction de la ligne D, avec l’interlocuteur chez IDFM des associations d’usagers et des collectivités et avec le garant du débat public missionné sur le déploiement du SA2019. Nous en reparlerons bientôt.

Je vais commencer par vous raconter mon retour, en transports en commun.

Départ de la Place de Clichy, par la ligne 13 à 21h55. Nous attendons moins de 2 minutes. La rame qui se présente est peu remplie, nous faisons le voyage assis.
Puis ligne 14. départ à 22h05, elle n’est pas encore fermée pour les travaux nocturnes. Attente de moins d’une minute sur le quai. Rame presque vide, nous voyageons assis.

En route, nous décidons de pariez sur la ligne C. Nous allons à Bibliothèque. Sans consulter des horaires sur le téléphone. Je suis à 8% de batterie

A Bibliothèque, un train direct pour Juvisy est affiché à 22h35, nous avons 10 minutes à attendre. Mais, un train est à quai et nous y embarquons, sans un regard pour les écrans. Il part à 22h26. Et il va bien à Juvisy, sans arrêts intermédiaires.

En route, j’investis quelques % de la batterie pour savoir ce que nous allons trouver à Juvisy. Un BOVO est affiché à 22h49 et nous laisse 6 minutes pour changer de train. C’est effectivement ce que nous trouvons. Nous le verrons même partir avec 1 à 2 minutes de retard pour laisser le temps aux passagers d’un RUPX de changer de quai sans courir pour y embarquer.

Mon collègue descend à Evry Val de Seine complètement épaté par le système de transport de l’Ile de France. Moi-même, je quitte du BOVO à Corbeil car dans l’après midi, je n’avais pas cru en SNCF pour un retour tardif jusqu’à Mennecy et j’avais laissé la voiture à Corbeil.

Place de Clichy – Corbeil en à peine plus d’une heure avec 3 correspondances, 2 métros et 2 trains!  Pourquoi tant râler contre SNCF et son satané SA2019?

D’ailleurs la direction de la ligne D annonce qu’elle calcule maintenant régulièrement des régularités moyennes sur toute la ligne et toute la journée supérieures à 90%
Eh bien la réponse est simple:

  • il n’y a pas de client moyen
  • il n’y a pas de client qui parcoure toute la ligne
  • il n’y a pas de client qui passe toute la journée sur la ligne.

Dans les trains et métros que nous avons pris hier soir, il y avait au moins 1000 fois moins de voyageurs qu’en heure de pointe. S’ils contribuent au calcul de la régularité, il faut qu’ils y pèsent 1000 fois moins que les trains sur le même parcours en heure de pointe. Et je ne suis pas sûr que ce soit le cas.

Regardons en effet les chiffres de régularité publiés par SNCF sur la page
http://maponctualite.transilien.com

Cliquez sur l’image pour ouvrir le PDF

Ces tableaux affichent la régularité, dans la plage de l’heure de pointe, dans le sens de la pointe, sur les 2 tronçons du trajet Malesherbes – Paris avec changement à Juvisy, pendant les jours travaillés seulement.

Depuis la mise en oeuvre du SA2019, le 9 décembre 2018, il n’y a que 3 journées avec 85% de régularité au moins, sur un total de 24 jours travaillés et hors vacances scolaires. ou grèves.

En extrapolant à partir de ces 24 jours, on peut dire qu’en se levant le matin, on peut se mettre tout de suite en tête qu’on a une chance sur 8 seulement que le RER D ne se transforme pas en cauchemar pendant la journée.

Pourtant, SNCF calcule un beau 90% de régularité. Et s’en satisfait bruyamment au point que les élus comme Valérie Pécresse n’écoutent que leur prestataire et plus du tout les clients de SNCF, leurs électeurs.

Les témoignages d’insatisfaction sont pourtant nombreux, l’association RER D Val de Seine les collecte et va en faire un recueil qui sera bientôt remis à la direction de la ligne D. Nous, RER D Val de Seine et l’Adumec, aurons une réunion courant février pour parler, informellement, des résultats du SA2019. Ce recueil sera notre contribution à cette rencontre.

Je souhaite en retour que nous réfléchissions au gouffre qui se creuse entre la réalité vécue par les galériens du RER et ce qu’exprime la régularité selon SNCF. Il ne faut pas s’arrêter au contrat entre IDFM et SNCF et la définition de la régularité qui s’y trouve. Il faut réfléchir à ce qu’attendent les clients/électeurs de Valérie Pécresse et comment mesurer la prestation de SNCF par rapport à cette attente.

Un premier pas pour évaluer la pertinence de la régularité selon SNCF serait de rendre public l’algorithme ou la formule du calcul.

Puis de s’interroger sur les attentes pas mesurées et qui focalisent aujourd’hui toute l’insatisfaction:

  • aller à Paris ou en revenir (et pas Juvisy ou Corbeil ou encore Viry)
  • passer un temps raisonnable dans le train
  • ne pas faire de chaque jour un pari perdu sur le transport en train

C’est à ce prix que la confiance dans les chiffres de SNCF se construira. Notez tous que c’est bien sur les attentes des clients et sur le taux de satisfaction de ces attentes qu’il y a eu le moins de concertation. Le SA2019 est conçu pour satisfaire les horairistes de SNCF. C’est un succès si on s’en tient là. Mais pour les galériens/clients/électeurs, c’est un échec.

Je sais que mon blog est lu à la direction de la ligne D et chez IDFM, c’est pourquoi je m’exprime ici et de cette façon. Mais je tiens à en faire profiter mes lecteurs qui peuvent d’ailleurs commenter cet article.

 

Publié dans Mennecy, Transports | Tagué , , , , | 9 commentaires