Mennecy, ce que les cartes postales de 1900 nous révèlent

Hier, j’ai mis en ligne le scan d’un livre rassemblant des dizaines de cartes postales du début du siècle qui illustrent ce qu’était Mennecy alors.

J’ai refait le scan aujourd’hui. Je me suis aperçu que j’avais mal utilisé une fonction de cadrage automatique, des pages était un peu tronquées.

J’y reviens aujourd’hui car les différences entre le Mennecy d’alors et d’aujourd’hui sont frappantes.

Certes, la commune compte maintenant 8 fois plus d’habitants, mais les rues photographiées il y a 100 ans sont pratiquement inchangées. L’apport de la nouvelle population a été fait essentiellement sur l’extension de la partie urbanisée de la commune.

On voit peu, voire pas du tout de fils électriques. L’électricité était rare au début du 20ème siècle. Pour mémoire, la ville est devenu propriétaire du réseau de distribution électrique en 1906. Il y a quelques luminaires dans quelques rues mais je pense qu’il s’agit de becs de gaz, puisqu’on ne voit pas de fils électriques les alimenter.

Parmi toutes les cartes postales affichées dans ce livre, je regrette un peu que le monument au mort ne soit pas représenté. Mennecy est une des rares ville de France à posséder un monument au morts érigé pour la guerre de 1870.

Il manque aussi « l’usine à gaz ». Il y avait en effet une installation de production de gaz de ville et un gazomètre dans la ville.

Ce qui frappe le plus, c’est l’aspect paisible des rues du centre ville. On peut y déambuler sans appréhension. Le Menneçois a sa place dans la rue et dans la ville. C’est, je pense, la différence la plus évidente entre maintenant et 100 ans plus tôt. Il n’y a plus de place pour l’humain dans notre centre ville. C’est pour cela que nous tenons tant à nous déplacer dans nos voitures. Non seulement elles nous transportent et nous épargnent un effort physique. Mais, surtout, elles nous enferment dans une coquille qui nous protège de la ville devenue hostile.

Voici quelques exemples. On peut en effet utiliser ces cartes postales comme on utilise StreetView aujourd’hui. Et ce qui saute aux yeux, c’est que Mennecy était faite ^pour être habitée par des gens hier, alors qu’elle est faite pour la bagnole aujourd’hui.

A propos Jean Féret

Conseiller municipal ... mel: jean.feret @ mennecy.net ... tel: 06 74 09 27 07
Cet article, publié dans Blogs à Mennecy, Mennecy, Urbanisme, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Mennecy, ce que les cartes postales de 1900 nous révèlent

  1. cheloo91 dit :

    Beau comparatif du centre-ville « avant-après », surtout en ce jour dédié à la « bagnole » sur le parking d’Intermarché 😉

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.